RENCONTRE AVEC SABINE BOLZAN AUTEURE ET FEMME AUX MULTIPLES TALENTS

20 Janvier 2021
Art & Culture

C’est une femme solaire et gourmande de la vie que j’ai choisie pour ce premier numéro de « Bien Vivre à Bordeaux ». Sabine Bolzan, auteure, parolière et blogueuse cuisine, promène sa plume entre la campagne du Sud Gironde, le Sauternais, Bordeaux et le Cap Ferret où elle
situe l’histoire de son premier roman, « L’empreinte de la chair, Justine » , dont le second tome « L’empreinte de la chair, Justin » est paru cet été, nous entraînant sur des chemins qui nous sont proches, autant de clins d’oeil aux endroits, aux personnes. Les images sur les mots…

Sabine Bolzan, pouvez-vous nous confier votre actualité littéraire ?

Beaucoup d’écriture prévue pour cette fin d’année 2020 et le début 2021. Je devrais avoir deux sorties en 2021 mais, pour l’instant, je préfère rester discrète car la situation est telle que nous ne savons pas de quoi demain sera fait. Ce que je peux vous confier, c’est que j’ai décidé de laisser mes lecteurs profiter des deux premiers tomes de l’Empreinte de la Chair et de sortir plus tard le troisième et dernier opus.La tensionpsychologique due à la pandémie m’entraîne vers une envie d’écriture plus légère, plus douce…un feel good qui se passera dans ma région sauternaise un lieu qui m’est cher comme vous l’avez notifié précédemment.

Votre talent d’auteure s’est transmis puisqu’après un premier livre jeunesse « Titi et Maman de A à Z », publié en avril 2019, co-écrit avec votre plus jeune fille Fanny dite Titi alors âgée de 9 ans, vous vous apprêtez à reprendre ce jeu pianistique mère/fille ?

En effet, « Titi et Maman de A à Z », paru en avril 2019, est un ouvrage inédit dans sa conception : à lire et à colorier, il traite de différents thèmes, légers ou plus graves, avec les mots de Titi.

Actuellement, je travaille sur un deuxième « Titi et Maman », en cuisine. Nous proposerons de jolies recettes qu’un enfant pourra réaliser seul ou presque, de belles tables improvisées avec des petites choses trouvées dans la nature, au gré des quatre saisons, et toujours et encore de magnifiques illustrations réalisées par Leïla Frachisse, à colorier. Leïla est une jeune artiste illustratrice en freeLance basée à Bordeaux. Originaire d’Angoulême, diplômée d’un BTS design Graphique, son travail se distingue par la création de personnages, que l’on appelle aussi «Character Design". J’adore ses dessins et je suis fière d’avoir bossé avec elle sur Titi et Maman. Ancienne journaliste et coordinatrice de la rédaction du magazine Bordeaux Madame et du magazine Bordeaux Madame Maison, vous avez aussi participé au lancement du magazine Côte Basque
Madame, Vous êtes également parolière, encore l’écriture ! En ce qui concerne mon actualité de parolière, pour l’instant, elle est au point mort. J’ai pris un énorme plaisir à écrire des textes pour Jenni Belli, une jeune artiste bordelaise très talentueuse, mais je préfère me concentrer sur les deux livres que je dois écrire. Je suis également conseillère municipale et je gère une partie de la communication, notamment la page facebook et le journal de la mairie. Sans oublier mes blogs : www.lesateliersdesam.fr et www.sabinebolzanauteure.fr. Donc, je dois faire un choix car je souhaite
garder du temps pour ce qui me rend pleinement heureuse (en plus de mon travail), à savoir ma famille.

Comment sont nés « les ateliers de Sam », votre blog recettes ? Avez-vous une recette fétiche ?

Il y a de nombreuses années, j’ai décidé de créer le blog www.lesateliersdesam.fr à la suite des demandes insistantes de mesamis pour obtenir mes recettes. Finalement, je me suis prise aujeu et j’adore poster mes recettes. Le partage, la convivialité, unbon repas et de bons vins mecomblent de joie. Je n’ai pas de recettes fétiches si ce n’est celles qui apportent du bonheur à ceux qui les goûtent. En revanche, moi qui étais plutôt « salé », je ne cesse de créer des recettes sucrées.

Est-ce un effet du confinement, de la crise sanitaire et d’un besoin de « cocon », une sorte de régression dans l’enfance à l’heure des goûters et des tartes de ma grandmère ?

Dernière petite précision : je suis devenue végétarienne il y a 7 ans, à la suite de soucis de santé (légers…ne vous inquiétez pas 😊) et je propose donc des recettes végétariennes sur le blog. Petit clin d’oeil amusant : à chaque fois que je me prépare un plat, toute ma famille m’en pique une part.

Si vous deviez vous résumer en une phrase ?

« Sabine Bolzan, un stylo dans une main et une cuillère en bois dans l’autre » …

Si vous désirez vous procurer mes romans pendant le confinement, vous les trouverez sur le site de ma maison d’éditions www.leseditionsduloir.fr. Je vous promets une dédicace personnalisée si vous précisez que vous commandez suite à la lecture de cet article.
Si vous souhaitez joindre Leïla Frachisse (elle travaille pour de l’édition autant que pour des commandes personnalisées), elle est joignable sur les réseaux sociaux @Leila_Frachisse, et très bientôt sur son e-shop d’illustrations.

Pour écouter mon texte « J’n’ai pas connu » écrit pour l’artiste
Jenny Belli (musique composée par Philippe Rozès) :
https://www.youtube.com/watch?v=AYhTBH51dlM

RENCONTRE AVEC SABINE BOLZAN AUTEURE ET FEMME AUX MULTIPLES TALENTS